BORDEAUX MÉTROPOLE

Les rendez-vous de Bordeaux Métropole L’alimentation en eau, les déplacements, le développement économique, les grands équipements culturels, les espaces de nature… autant de composantes de la vie urbaine que Bordeaux Métropole vous propose de découvrir tout au long de l’année sous forme de rendez-vous mensuels gratuits.

Plus d’infos
S’inscrire en ligne


Maintenant à Bouliac : Citeis 45 !

Changement-ligne-45_2018_HD.jpg
C’est nouveau ! A compter du 3 septembre, la Citéis 45.jpg sera prolongée à Bouliac, en remplacement de la ligne  62.jpg. A la clé : une offre renforcée avec plus de passages, de nouvelles liaisons et de nombreuses correspondances avec les autres lignes de transport.

Les + de la ligne

Gardez vos habitudes : la Citéis 45.jpg reprend l’itinéraire de la ligne 62.jpg depuis le Centre Commercial de Bouliac, jusqu’à La Belle étoile.

Profitez de plus de fréquences sur Bouliac : la Citeis 45.jpg assure un passage toutes les 20 minutes en heures de pointe et 60 minutes en journée

• Laissez vous transporter à la demande avec le service Résago Bouliac Resago-Bouliac.jpg qui reste maintenu sur l’ensemble de la commune du lundi au samedi et tout au long de la journée. Pour en bénéficier, contactez le 05 57 57 89 99.

• Accédez directement à de nouveaux lieux : Bordeaux Métropole Arena, Stalingrad, Darwin, La Cité du Vin, Les Hangars, les Chartrons, la Place Ravezies.

20..jpg

Allez encore plus loin : depuis Bouliac, la Citéis 45.jpg vous offre une correspondance avec les trois lignes de tram, A.jpg B.jpg C.jpg

Pour information, les arrêts « Stalingrad » de la Citéis 45.jpg sont situés dans la rue de la Benauge et non sur la place. 

71.jpg

 


Mon Energie Bordeaux Métropole

Un accompagnement personnalisé pour baisser vos factures d’énergie et d’eau

Vous en avez assez d’avoir froid ? Vous n’arrivez plus à faire face à vos factures d’électricité et d’eau ? Vous ne savez pas quel organisme pourrait vous accompagner ? Appelez vite « Mon  Energie Bordeaux Métropole » !

ce nouveau dispositif métropolitain de lutte contre la précarité énergétique est un guichet unique ouvert à tous les habitants de Bordeaux Métropole, propriétaires et locataires du parc privé ou du parc public.

Ce service vous proposera une information et un accompagnement personnalisé vers la ou les solutions les plus adaptées à votre situation.

Pour plus d’informations appelez au 05.40.13.02.19 (prix d’un appel local) écrivez-nous à : monenergie@bordeaux-metropole.fr

Agir contre la précarité énergétique

Le difficile accès à l’énergie pour les ménages de la métropole bordelaise, et notamment pour les plus vulnérables, a conduit Bordeaux Métropole à développer un nouveau dispositif pour lutter contre la précarité énergétique, « Mon Energie Bordeaux Métropole ». Selon une étude réalisée en 2016, 30 000 ménages pourraient être concernés à l’échelle du territoire métropolitain, du fait de plusieurs facteurs possibles et communément admis tels la faiblesse de leurs revenus, la mauvaise qualité thermique de leur logement, leurs pratiques et comportements de consommation ou efin le coût de l’énergie.

Un accompagnement personnalisé

Conçu comme un guichet unique, « Mon Energie Bordeaux Métropole » propose aux propriétaires (sous conditions de ressources) et locataires en situation de précarité énergétique un  accompagnement personnalisé vers le bon interlocuteur et les solutions les plus adaptées à leur besoin : consommation anormalement élevée, factures d’énergie difficiles à acquitter, conseils en éco-gestes ou accompagnement pour de petits travaux, bâti non isolé, système de chauffage  déficient etc…

Pour animer ce service et vous accompagner, Bordeaux Métropole a missionné un groupement d’associations, Soliha Gironde, Le CREAQ et la MPS Formation, pour une durée de trois ans  de 2017 à 2020. Ces conseillers sont donc à votre écoute au 05.40.13.02.19 pour établir un diagnostic de votre situation, vous orienter et s’assurer de votre prise en charge effective.

A noter qu’aucune procédure ne sera déclenchée sans l’accord du ménage.


Ma rénov Bordeaux Métropole

Un accompagnement sur mesure pour faire baisser vos factures d’énergies !

Ma Rénov Bordeaux Métropole, un service public qui vous accompagne pas à pas dans votre projet de rénovation énergétique en maison individuelle

L’énergie pour le logement est un poste important de consommation des ménages puisqu’il représente an moyenne 6% de leurs dépenses annuelles.
De nombreuses solutions existent pour maitriser la consommation énergétique de l’habitat, grâce à l’isolation, des équipements moins gourmands en énergie, mais aussi grâce à des habitudes plus responsables. La réalisation d’un « bouquet de travaux » performant peut vous permettre de réduire votre consommation d’énergie de 60% ou plus !

Vous êtes propriétaire, occupant ou bailleur, d’une maison individuelle et vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement pour élaborer et réaliser votre projet de rénovation énergétique ?

Ma Rénov Bordeaux Métropole vous propose de vous guider étape par étape dans votre projet, de l’évaluation énergétique initiale jusqu’à la réalisation des travaux.

Ma Rénov est un servie gratuit, neutre et indépendant créé à l’initiative de Bordeaux Métropole en partenariat avec l’Alec et le soutien de l’Ademe qui vois accompagne dans votre parcours de rénovation énergétique :

  • mobilisation d’aides financières
  • accompagnement personnalisé de votre projet
  • mise en relation avec des professionnels qualifiés
  • suivi des consommations énergétiques

Pourquoi envisager la rénovation énergétique de son logement ?

  • Je réduis mes factures d’énergie
  • J’améliore mon confort en hiver et en été
  • J’entretiens et valorise mon patrimoine
  • J’anticipe les exigences règlementaires pour la rénovation
  • Je m’implique dans la lutte contre le changement climatique
  • Je soutiens l’emploi local

Votre parcours Ma Rénov en 9 étapes

NUMERO1_MARENOV
Créez votre espace personnel et/ou entrez en relation avec un conseiller rénovation en appelant le 05 57 20 70 20
Créez votre espace personnel vous permettant de suivre étape par étape votre dossier et/ou contactez un conseiller rénovation qui vous expliquera en détail le dispositif et l’accompagnement technico-financier proposé par Ma Rénov Bordeaux Métropole. Si cela vous convient, il vous accompagnera tout au long de votre projet de rénovation énergétique.
NUMERO2_MARENOV

Réalisez le diagnostic énergétique de votre logement

Établissez le diagnostic énergétique simplifié de votre logement ou sollicitez un cabinet agréé pour réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique. Une fois l’étude finalisée, le conseiller rénovation analyse le document avec vous et vous guide sur les travaux les plus efficaces à prioriser pour réduire votre facture, les aides financières disponibles et vous présente également les partenaires bancaires susceptibles de vous proposer des solutions de financement adaptées.

Il vous accompagnera également dans vos démarches administratives dans le cadre d’un projet de travaux et notamment l’aspect extérieur du bâtiment (extension, réhabilitation, ravalement de façade…) ou à une modification conséquente du logement. Concernant l’urbanisme réglementaire (permis de construire, déclaration préalable, etc…) adressez-vous à la mairie de votre domicile pour avoir des informations complémentaires.

DES INFORMATIONS PRATIQUES POUR VOTRE PROJET

Consultez nos informations pratiques pour vous guider tout au long de votre projet (Aides financières, Prix des travaux, Bilans énergétiques,…).

NUMERO3_MARENOV

Sollicitez des professionnels du bâtiments qualifiés

Grâce à Ma Rénov Bordeaux Métropole et à votre espace personnel vous pourrez bientôt (fonctionnalité pas encore disponible) contacter des professionnels locaux partenaires du dispositif et signataires d’une charte qualité.
Toutefois vous pouvez dès à présent faire appel à un artisan ou une entreprise disposant du signe de qualité Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

N’hésitez pas à consulter nos informations sur la réalisation des travaux !

NUMERO4_MARENOV

Analysez et validez vos devis

Votre conseiller rénovation vous aidera à comprendre les différents devis, les analyser ainsi qu’à vérifier leur conformité vis-à-vis des critères d’éligibilité aux aides.

Je souhaite solliciter des entreprises pour mes travaux : je télécharge la plaquette

NUMERO5_MARENOV

Bouclez votre plan de financement

Une fois les devis signés, votre conseiller rénovation vous aidera dans la constitution de vos dossiers de demande d’aides financières disponibles (dont la subvention de Bordeaux Métropole si vous êtes éligible).

NUMERO6_MARENOV

Faites réaliser des travaux par des professionnels qualifiés

Une fois les entreprises sélectionnées et le montage financier validé, les travaux pourront alors commencer.
NUMERO7_MARENOV

Sollicitez le versement des subventions

Une fois les travaux terminés et après avoir fourni les attestations de fin de travaux et les factures à votre conseiller rénovation, il vous aidera à constituer les dossiers financiers pour obtenir le versement des différentes subventions.

NUMERO8_MARENOV

Suivez vos nouvelles consommations énergétiques sur votre espace personnel

https://www.marenov.bordeaux-metropole.fr

 


Offrez une nouvelle jeunesse à Rosa, Ulysse et vénus !

La Ville de Bordeaux, accompagnée par Bordeaux Métropole, en partenariat avec la Fondation du patrimoine, lance une souscription publique pour la restauration de trois statues du Jardin Public.

Le mécénat des statues du Jardin Public est soutenu par la Fondation du patrimoine.

Les statues de Rosa Bonheur, Ulysse Gayon et Vénus présentent de nombreuses pathologies qui nécessitent une restauration urgente : elles font apparaître une forte usure de leur surface, et parfois même des cassures, voire des éléments manquants.

La palette de peinture de Rosa Bonheur est scindée en deux, la statue de Vénus a été taguée, et les trois souffrent d’une présence importante de mousses, lichens et salissures qui nécessitent des nettoyages professionnels par techniques adaptées et certifiées écologiques.

Le montant total des travaux est estimé à 15 000 €, dont 5 000 € d’appel à souscription.

La levée de fonds auprès des entreprises et des particuliers permettra à chacun d’être acteur de son territoire, en participant à la préservation d’un patrimoine emblématique du Jardin et de la Ville.

Calendrier :

Lancement de la souscription 2 mai 2018

Début des travaux juillet 2018

Fin des travaux octobre 2018

Ouverture du Muséum de Bordeaux novembre / décembre 2018

Trois statues dans un Jardin

ROSA BONHEUR (1822 – 1899), artiste peintre et sculptrice bordelaise, a connu la célébrité de son vivant.
Ses deux tableaux les plus connus Le labourage Nivernais (Musée d’Orsay) et son chef d’œuvre Le marché des chevaux (Metropolitan Museum de New York) l’ont placée au premier rang des peintres de son temps.
Personnalité féministe engagée, éprise de liberté et d’indépendance, elle a été la première femme artiste a être élevée au titre de chevalier de la Légion d’honneur en 1865.
Cette sculpture a été réalisée en 1909 – 1910 par le sculpteur bordelais Gaston Veuvenot Leroux.

 

 

Le chimiste et œnologue ULYSSE GAYON (1845 – 1929) est, avec le botaniste Alexis Millardet, l’inventeur de la bouillie bordelaise qui a permis, en combattant le phylloxéra de sauver le vignoble bordelais.
Disciple préféré de Louis Pasteur dans sa jeunesse, devenu professeur de chimie à Bordeaux, il en a dirigé la Station agronomique et œnologique.
L’auteur de ce buste en marbre (1935) est le sculpteur bordelais R. Rispal.

 

 

 

Cette sculpture de VÉNUS représente la déesse de l’Amour et de la Beauté.
Elle est l’œuvre, en 1775, des sculpteurs Van den Dris et J.F. Berruer et était installée à l’origine sur le portique du Grand Théâtre de Bordeaux avec d’autres statues représentant des Muses et déesses.
C’est en 1884 que cette œuvre a été installée au Jardin Public.
Cette statue est inscrite au titre des Monuments Historiques depuis 2007.

 

 

Comment participer ?

  • Vous êtes un particulier

Téléchargez le bon de souscription ou Participez en ligne (site sécurisé) à partir du 2 mai

  • Vous êtes une entreprise

Contactez la Direction générale Finances et Commande publique Laura Exposito Del Rio – 05 56 93 93 69 – lexpositodelrio@bordeaux-metropole.fr

 


Aide à l’achat de broyeur partagé

Dans le cadre de son plan « Territoire zéro déchet zéro gaspillage », Bordeaux Métropole développe les actions en faveur de la réduction des déchets verts. Avec le broyage, vous limitez le volume de vos déchets verts, car cette pratique permet de les réutiliser en paillage pour votre jardin ou en apport de matière brune pour votre compostage. N’hésitez plus à investir dans un broyeur avec vos voisins, Bordeaux Métropole vous aide à son acquisition.

les conditions de l’aide à l’achat d’un broyeur partagé

  • Résider dans une des 28 communes de Bordeaux Métropole et disposer d’un composteur.
  •  S’engager à l’achat et l’utilisation mutualisés d’un broyeur pour au moins 2 foyers.
  • Acquérir un broyeur d’une puissance minimale de 2000W.
  • S’engager à utiliser ce matériel sur le territoire de Bordeaux Métropole
  • Ne pas revendre la matériel dans les 3 ans suivant l’acquisition.

Le montant de la subvention est au minimum de 100 euros par achat, dans la limite maximum de 30% du prix du broyeur.


#BM2050

Exercice de projection : dans quelle ville, dans quelle métropole aimerions-nous vivre demain ? Avec la mission 2050, Bordeaux Métropole lance une large campagne de concertation. À vos idées !

Les grandes interrogations sont foison dans notre monde en mutation, entre grands défis démographiques, écologiques et révolutions technologiques. Le projet 2050 ambitionne de croiser questionnements citoyens et regards d’experts pour identifier les priorités de demain.

Objectif : mettre à la disposition des politiques publiques la boîte à idées la plus large et la plus réfléchie pour la construction d’un avenir à préparer dès maintenant.

Comment vivrons-nous au mitan du XXIe siècle ? L’urbanisation se poursuivra-t-elle ? Notre rapport à la propriété aura-t-il muté ? L’habitat participatif se développera-t-il ? Nos logements seront-ils producteurs d’énergie ? Quelle place aura l’automobile entre arrivée des véhicules autonomes et usages partagés ? La robotisation aura-t-elle remplacé beaucoup d’emplois peu qualifiés ? Restera-t-il des lieux traditionnels de travail malgré l’expansion du télétravail et du travail collaboratif ? Aurons-nous toujours des médecins de familles ? La durée de vie aura-t-elle encore été rallongée ? Les progrès de l’agriculture permettront-ils de nourrir la planète ? Les métropoles aspireront-elles à l’autonomie alimentaire ? Quelle place occupera le divertissement dans nos vies ? L’informatisation de la société conduira-t-elle à une démocratisation des savoirs ?

Le déroulement

Officiellement enclenchée à la Bordeaux Métropole Arena le 27 février 2018, la mission 2050 aboutira en mars 2019. Après le lancement public, le déploiement du projet va s’opérer par plusieurs voies. Ce site dédié à 2050 permet de recueillir vos contributions susceptibles d’enrichir le sujet. Vous pouvez répondre au questionnaire général. Un questionnaire plus spécifique sera adressé aux représentants de la vie économique, sociale et universitaire de la métropole.

En parallèle, le camion du futur ira à la rencontre des citoyens. Sillonnant les marchés, s’arrêtant devant le stade ou les grandes salles de spectacle, il s’attachera à recueillir les aspirations, projets ou initiatives parfois méconnus, et pouvant être inspirants pour l’avenir. Chaque commune, de son côté, pourra dans le même temps, organiser sa propre concertation.

De juillet à septembre, les réponses aux diverses concertations seront analysées. Et de septembre à février, la mission entrera dans son deuxième temps. À partir de toutes les réflexions rassemblées, seront organisées des sessions de travail, tables rondes, conférences ou débats avec des scientifiques, universitaires ou experts. Sur la base de plusieurs scénarios, un projet métropolitain sera alors élaboré qui sera présenté en mars, marquant la clôture du projet.

Pont Simone-Veil : travaux de nuit à partir du 8 janvier

Dans le cadre des travaux préparatoires à la construction du pont Simone-Veil, les voies sur berge, sur la rive gauche de la Garonne, seront fermées dans les deux sens de circulation entre la rocade (pont François Mitterrand) et le giratoire Jean-Jacques Bosc durant 4 nuits, du lundi 8 au vendredi 12 janvier, entre 21h et 5h du matin. L’objectif est de réaliser des travaux d’entretien, de nettoyage et préparatoires à la réalisation du futur franchissement (démontage de certains portiques, installation de nouveaux panneaux…).

Ces opérations se dérouleront également de nuit :

  • du 22 au 24 janvier : la circulation sera uniquement interdite dans le sens entrant, depuis la rocade jusqu’au pont Saint-Jean.
  • du 24 au 26 janvier : la circulation sera uniquement interdite dans le sens sortant, entre le pont Saint-Jean et le giratoire Jean-Jacques Bosc.

A partir du 23 janvier, dès 5h du matin, il n’y aura plus que deux files de circulation dan le sens entrant entre la rocade et le giratoire Jean-Jacques Bosc, la file de gauche devenant une zone de chantier.

lettre-2-simone-veil

 


Pont de Pierre

Toutes les informations sur l’expérimentation de réservation du pont de pierre aux vélos, piétons et transports en commun.

 

Un constat initial

Ces dernières années, les pratiques de déplacement ont beaucoup évolué sur le territoire métropolitain. Le pont de pierre ne représente plus que 5% des franchissements automobiles quotidiens de la Garonne contre 73% des franchissements à vélo. Plus de 7 000 cyclistes l’empruntent, en effet, chaque jour.

Son aménagement n’est donc plus du tout adapté à ces nouvelles pratiques de déplacement, ce qui conduit à des situations de conflit, voire d’accident, notamment entre piétons et cyclistes. Forte de ce constat, Bordeaux Métropole a souhaité mener une expérimentation pour améliorer l’accessibilité du centre-ville de Bordeaux, ainsi que, concomitamment, la qualité de l’air.
Cette action vise à fermer le Pont de Pierre à la circulation automobile et deux-roues motorisées (hors taxis, cars de tourisme, Bordeaux City Tour, bus TBM) du 1er août à juin 2018.

Principal effet attendu

Selon les évaluations effectuées a priori, cette expérimentation devrait générer un fort report modal, près de la moitié des automobilistes franchissant jusqu’alors le Pont de Pierre, préférant désormais utiliser un autre mode de transport.

Les modélisations réalisées montrent également une amélioration de la circulation sur le pont Jacques-Chaban-Delmas mais aussi rive droite, quai de Brazza et avenue Thiers, assortie d’une hausse modérée du trafic sur l’axe Joliot Curie et les quais rive gauche. Quant au pont Saint-Jean, franchissement sur lequel se reporteront majoritairement les véhicules qui empruntaient jusqu’alors le Pont de Pierre, les conditions de circulation devraient y rester bonnes.

Une période propice

Traditionnellement, le mois d’août correspond à la période de l’année où la circulation automobile est la plus faible et le mois de septembre à celle où la pratique du vélo est la plus forte. La période choisie est donc la plus propice au lancement de cette expérimentation, d’autant que la rentrée scolaire est souvent l’occasion de mettre en œuvre de nouveaux comportements, y compris de nouvelles habitudes de déplacement.

Le plan de communication fera état des différentes aides proposées par l’Etat comme par Bordeaux Métropole pour l’achat de vélos, mais aussi du système de prêt de vélos proposé par Bordeaux Métropole. Une nouvelle opération « sans ma voiture » sera également lancée le 17 septembre (et durera jusqu’au 20 octobre) de façon à proposer, à ceux qui pourraient se départir – au moins temporairement – de leur automobile, un large panel de solutions d’accompagnement : abonnements à tarif réduit pour le TER, TBM, Citiz, Bluecub, V3 et applications mobiles de covoiturage de type Boogi.

Une évaluation régulière

Cette expérimentation fera l’objet d’une évaluation et de mesures quotidiennes. Elle pourra donc être stoppée en moins d’une semaine si des dysfonctionnements majeurs, non anticipés par les modélisations, sont constatés.

A l’inverse, si les données relevées sur les flux de circulation, les temps de parcours et la qualité de l’air sont encourageantes, elle pourra être prolongée ou reconduite ultérieurement.


 

Travaux de confortements et restauration des digues rive droite

Durée des travaux : 11 mois entre juin 2017 et juin 2018

  • Quai de la Souys – route du bord de l’Eau aval pont F. Mitterand : juin à décembre 2017
  • Route du bord de l’Eau amont du pont F. Mitterand : février à juin 2018
Bordeaux Métropole vient de lancer les travaux de confortement des digues situées sur la rive droite de la Garonne, sur les communes de Bouliac, Floirac et Bordeaux.

Ce chantier constitue la première phase du PAPI – Programme d’Action de Prévention des Inondations – qui prévoit la restauration des digues sur les secteurs urbains vulnérables, ainsi que la restauration du réseau de ressuyage des marais de la presqu’île d’Ambès. Au total, quatre grandes opérations sont prévues qui concernent la réhabilitation d’un linéaire de 36 km de digues.

  • Une première phase de travaux à hauteur de 15 M€
  • Plus de 70 M€ de travaux à l’échelle du PAPI

En conséquence, la circulation sur le quai de la Souys sera perturbée à partir de mai/juin jusqu’en novembre/décembre 2017. La circulation sur la route du bord de l’eau sera perturbée à partir de septembre 2017 jusqu’à noël 2017 pour la partie en aval du pont F. Mitterand et à partir de février 2018 jusqu’en juin 2018 pour la partie amont du pont F. Mitterand.
La circulation cycliste sera impactée et des coupures ou déviations seront mises en place pendant l’ensemble de la durée du chantier mais pour des tronçons différents entre juin 2017 et juin 2018. des itinéraires et informations spécifiques seront mises en place tout au long du chantier.


LE SATELLITE

La solution pour les zones isolées ou techniquement plus complexes à couvrir

Que devez-vous faire pour bénéficier de cette solution ?

Si vous souhaitez bénéficier du dispositif de prise en charge d’une partie des frais d’acquisition ou d’installation proposé par Bordeaux Métropole, vous devez d’abord vous adresser à Bordeaux Métropole pour vérifier votre éligibilité.
Si cela est confirmé, vous pourrez vous adresser au fournisseur d’accès à Internet par satellite de votre choix et installer ou faire installer la parabole et la box correspondante chez vous, puis solliciter le remboursement de vos frais auprès de Bordeaux Métropole.

Les communes concernées :

Ambarès et Lagrave, Ambès, Artigues près Bordeaux, Blanquefort, Bouliac, Le Taillan Médoc, Mérignac, Parempuyre, Pessac, St Aubin de Médoc, St Vincent de Paul, Villenave d’Ornon

Contact :

http://www.bordeaux-metropole.fr/Formulaires/Je-souhaite-des-informations-sur-l-acces-a-Internet-haut-debit-pour-les-particuliers

Direction du numérique : 05.56.99.74.54


Aide à la réhabilitation du logement

 

arton761[1]Bordeaux Métropole peut vous aider* à revaloriser votre patrimoine et à améliorer votre confort grâce à son programme de réhabilitation de l’habitat privé. C’est l’occasion de bénéficier de conseils et d’un accompagnement individualisé ainsi que de subventions pour réhabiliter votre logement.

Qui peut en bénéficier ?

Les « propriétaires occupants », c’est à dire les propriétaires qui occupent leur logement, sous conditions de ressources.

Les « propriétaires bailleurs », c’est à dire les personnes possédant un ou plusieurs biens immobiliers et qui louent ou souhaitent louer leur logement, en réalisant ou non des travaux sous conditions d’encadrement du loyer pratiqué.

Les travaux éligibles

Tous types de travaux permettant de :

. Réhabiliter les logements les plus dégradés, présentant un risque pour la santé et la sécurité de ses occupants
. Améliorer la performance énergétique
. Adapter le logement aux besoins des personnes vieillissantes ou à mobilité réduite
. Améliorer le confort et la qualité du logement (électricité, chauffage, plomberie, menuiserie, toiture…)

* aide accordée sous conditions, détails sur : http://www.bordeaux-metropole.fr/Vivre-habiter/Se-loger-et-habiter

Pour vous informer : 05 57 19 05 98 ou 06 16 09 70 10
Incité, 101 cours Victor Hugo – 33074 Bordeaux
aiderehabilitation@cu-bordeaux.fr